19 December 2014

Biscuits de noël | Bruns de Bâle | Brunsli

Ceux-là je les adore. Ils croquent sous la dent mais sont tout fondants dedans.
PAR-FAITS avec une coupette !!!
Bon, avec un café serré ça marche aussi...


Biscuits de Noël - Bruns de Bâle - Brunsli


Pour 50 biscuits*
250 g de poudre d'amande
250 g de sucre en poudre
10 g (2 c à c rases) de cacao en poudre de bonne qualité
2 blancs d’œufs (60 g) montés en neige ferme
+ sucre en poudre pour la déco


Dans un saladier, mélanger la poudre d'amande, le sucre et le cacao en poudre.

Ajouter en plusieurs fois les blancs d’œufs montés en neige (attention, il ne sera peut-être pas nécessaire de tout utiliser). Pétrir jusqu'à ce que la pâte obtenue soit ferme (pas trop quand même) et ne colle plus aux mains.

Couper la boule de pâte en 6. Aplatir un premier morceau entre les mains et le glisser entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Puis l'étaler au rouleau à pâtisserie jusqu'à ce que la pâte ait 5 mm d'épaisseur. Saupoudrer légèrement de sucre en poudre et découper les biscuits à l'aide d'un emporte pièce. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. 

Recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.

Laisser sécher tout une nuit avant de faire cuire pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 150°C - chaleur ventilée.

Les biscuits doivent être encore un peu mous à la sortie du four. Ils vont durcir en refroidissant.

* Croquants à l'extérieur et moelleux dedans.

04 December 2014

Biscuits de Noël - Boules de neige à la noisette*

Ma copine Lucile trouve que "faire ses biscuits de Noël c'est trop long et trop compliqué..."

Mais alors pas du tout !!!
Démonstration : 10 minutes pour tout préparer + 10 minutes au four = les meilleurs bredele du monde !

* 3 ingrédients/zéro matos



Biscuits de Noël - Boules de neige à la noisette


Pour 48 biscuits
200g de poudre de noisette
160g de sucre glace
environ 40g de blanc d’œuf non monté (= un peu plus d'un blanc d’œuf)
+ 100g de sucre glace pour la déco



Préchauffer le four à 120° - chaleur ventilée.
Mélanger la poudre de noisette et le sucre glace. Ajouter progressivement et en plusieurs fois le blanc d'œuf jusqu'à ce que vous obteniez une boule de pâte assez ferme.
Diviser la pâte en 4 morceaux que vous roulerez en longs boudins. Couper chaque boudin en 12 morceaux que vous façonnerez en boules régulières.

Verser 100g de sucre glace dans un bol, y déposer 4 boules de pâte et agiter le bol jusqu'à ce qu'elles soient bien recouvertes de sucre. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.
Faire cuire pendant 10 à 12 minutes. Sortir la plaque du four et laisser refroidir car ces biscuits sont très fragiles tant qu'ils sont chauds.
Ne pas faire cuire les boules de neige trop longtemps car  elles doivent être croquantes à l'extérieur et très moelleuses à l'intérieur.


24 November 2014

Biscuits de Noël aux épices

Ben voilà, on y est, commence à faire un peu frisquet...
Va falloir penser aux Bredele !


Biscuits de Noël aux épices



Pour 40 biscuits (super épicés et vraiment crouti)
100 g de beurre
100 de vergeoise brune
150 g de Lyle's Golden syrup* ou de miel liquide d’acacia
1 œuf
370 g de farine
3 c à c de
mélange pour pain d'épices (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
1/4 de c à c de levure chimique
1/4 de c à c de sel


Faire fondre le beurre, la vergeoise et le Golden syrup (ou le miel) dans une petite casserole jusqu'à complète dissolution du sucre. Laisser tiédir.

Dans un grand saladier, tamiser la farine, la levure, le sel et les épices. Faire un puits dans lequel vous verserez le mélange au Golden syrup et l'œuf légèrement battu. Mélanger immédiatement à l'aide d'un batteur électrique équipé des crochets de pétrissage.

Vous devez obtenir une pâte suffisamment ferme pour être roulée en boule. La recouvrir de film et la réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée.
Étaler la pâte très finement (3 mm d'épaisseur) et la découper à l'aide d'emporte-pièces de différentes formes. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et faire cuire pendant 8 minutes. Ils doivent être légèrement dorés. Attendre leur complet refroidissement avant de les décoller de la feuille de papier sulfurisé.



*Golden syrup : sirop de sucre ambré fait à partir de sucre de canne. On le trouve aujourd'hui assez facilement dans le rayon Épicerie anglaise des grandes surfaces, dans les Monoprix, Lafayette gourmet

04 November 2014

Comment ça c'est bientôt Noël - Kouglof de fête

Un kouglof de fête parfumé à l'orange, je ne connais rien de mieux pour regarder crépiter un feu de cheminée...


Kouglof de Noël


Cette recette donne une brioche très moelleuse et vraiment parfumée. Essayez... Avec un robot pétrisseur ou une machine à pain c'est vraiment facile.


Pour un moule à Kouglof en terre* de 22 cm de diamètre

La garniture
100 g de raisins secs blonds
40 g de fruits confits variés en cubes
40 g d'écorces d'oranges confites en cubes
3 c à s de rhum

La pâte à Kouglof
180 g de lait légèrement tiédi
40 g de sucre
370 g de farine Type 65
1 sachet de levure de boulanger instantanée
2 petits œufs
70 g de beurre mou coupé en morceaux
2 pincées de sel

20 amandes entières pour la décoration
sucre glace pour saupoudrer

Commencer par préparer la garniture. Mettre les raisins secs et les fruits confits dans un bol. Les recouvrir d'eau très chaude et les laisser gonfler pendant 1 heure.

Beurrer le moule à kouglof et disposer une amande dans chaque cannelure. Entreposer au réfrigérateur.

Verser le lait, le sucre, la farine, la levure, les œufs et le sel dans la cuve d'un robot pétrisseur. Pétrir au crochet 2 minutes à vitesse moyenne. Ajouter le beurre en 3 fois sans arrêter de pétrir et poursuivre à vitesse plus rapide 8 minutes de plus. Lorsque la pâte est bien pétrie, ajouter la garniture égouttée et parfumée avec le rhum. Travailler la pâte encore un peu afin de bien répartir les fruits. Au terme du pétrissage, la pâte doit être souple, élastique et se décoller des parois.

Couvrir d'un linge et laisser la pâte se développer 1 heure 30 au moins près d'une source de chaleur douce** et à l'abri des courants d'air. La pâte doit doubler de volume.

Une fois levée, verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et lui donner la forme d'une boule bien régulière en la travaillant le moins possible. Faire un trou au milieu de la boule et la déposer dans le moule à Kouglof préparé.

Laisser de nouveau reposer 2 heures au chaud.

30 min avant la fin du temps de repos, préchauffer le four à 170°C, chaleur ventilée.

Lorsque le Kouglof est bien gonflé, le faire cuire pendant 25 à 30 minutes en surveillant sa coloration. S'il dore trop vite, le protéger avec une feuille de papier aluminium.

Démouler dès la sortie du four. Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.


* Afin d'éviter toute catastrophe au démoulage, il faut toujours "culotter" un moule en terre avant de l'utiliser pour la 1ère fois : beurrer le moule neuf, le mettre 10 minutes au four (th 6 - 180°C), le laisser refroidir puis recommencer (beurrer, chauffer, refroidir). Beurrer à nouveau le moule et l'entreposer 15 minutes au réfrigérateur avant d'y disposer la pâte.

** À l'entrée d'un four chauffé à 30°C ou près d'un radiateur.

10 October 2014

Le dessert du bistrot #1 - La crème renversée

Simple mais delizioso... Un vrai dessert de (vrai) bistrot !


Crème renversée - Crème caramel


Pour 8 ramequins

Le caramel :
200 g de sucre semoule - 50 g d'eau

La crème :
6 œufs entiers - 4 jaunes d’œufs - 200 g de sucre semoule - 1 gousse de vanille - 1 litre de lait entier

Commencer par préparer le caramel. Verser le sucre et l'eau dans une petite casserole à fond épais et faire cuire à feu moyen (en remuant la casserole de temps en temps) jusqu'à ce que le caramel soit doré. Ne pas surchauffer, le caramel brunirait et deviendrait amer. Répartir immédiatement au fond des ramequins.

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Dans un saladier, battre les œufs entiers, les jaunes, le sucre et les graines de la gousse de vanille. Ajouter le lait. Battre de nouveau et passer la crème au chinois avant de la répartir dans les ramequins.

Disposer les crèmes dans un grand plat à four que vous remplirez d'un centimètre d'eau. Faire cuire pendant 30 à 40 minutes. Les crèmes sont cuites lorsqu'elles sont bien figées et ne tremblent plus du tout.

Laisser tiédir puis réserver au réfrigérateur pendant deux heures au moins. Avant de démouler, passer la lame d'un petit couteau entre la crème et le bord du ramequin.


04 September 2014

Allons Z'à la campagne : douillons aux pommes

"C'est le week-end
Finie la semaine
Allons z'à la campagne..." (Kent, D'un autre occident)



Douillons aux pommes - Pommes en pâte



Pour 4 pommes

250 g de farine
40 g de sucre
125 g de beurre froid coupé en petits morceaux
7 cl d'eau froide

50 g de noisettes ou d'amandes concassées
50 g de sucre roux
1 c à c de cannelle
le zeste finement râpé d'une orange bio
4 petites pommes golden
1 jaune d'œuf pour dorer

Faire préchauffer le four (180°C - chaleur ventilée).

Dans le bol d'un robot, travailler la farine, le sucre et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit sableux. Ajouter l'eau glacée en plusieurs fois et pétrir le moins possible. Arrêter dès que la pâte forme une boule et réserver au frais pendant 30 minutes.

Abaisser la pâte à 3 mm d'épaisseur et découper 4 carrés de 20 cm de côté.

Éplucher les pommes et les évider. Dans un bol, mélanger les noisettes concassées, le sucre roux, le zeste d'orange et la cannelle. Placer chaque pomme au centre d'un carré de pâte et remplir la partie évidée avec le mélange à la noisette.

Refermer la pâte autour de chaque pomme et décorer avec des feuilles découpées dans les chutes de pâte. À l'aide d'un pinceau, dorer avec un jaune d'œuf détendu avec un peu d'eau. Faire cuire pendant 25 à 30 minutes. Servir dès la sortie du four.

28 July 2014

Frozen cheesecakes à la framboise

Il est joli comme tout et on peut le préparer à l'avance...
C'est LE dessert glacé de l’été ! 


Cheese cakes glacés à la framboise


Pour 10 cheesecakes
250 g de fromage Philadelphia®
250 g de crème fleurette très froide
125 g de framboises fraîches
le jus d'un petit citron
60 g de sucre glace
200 g de biscuits sablés anglais (des Shortbreads Highlanders par exemple)
100 g de poudre de noisette ou d'amande
30 g de beurre fondu
2 moules de 6 empreintes à savarins en silicone


Dans un bol à pâtisserie étroit mélanger le fromage Philadelphia® et le sucre glace. Battre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange monte et s'aère. Le fromage va d'abord devenir plus liquide ; il va ensuite monter comme de la chantilly très ferme. Cela prend 6 à 7 minutes. Réserver au frais.

Dans un deuxième bol, monter la crème fleurette jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme.

Mixer les framboises et le jus de citron. Passer la purée obtenue dans un passoire fine afin d'en retirer toutes les graines.

Ajouter en 3 fois la crème fleurette montée au fromage Philadelphia®. Mélanger délicatement avec une spatule. Ajouter tout aussi délicatement les framboises mixées. Battre une dernière fois pendant quelques secondes afin d'homogénéiser l'ensemble.

Dresser dans les empreintes à savarin avec une poche à douille mais pas jusqu'en haut : il faut laisser un peu de place pour la base en biscuit. Bien partir du fond des moules afin d'éviter la formation de bulles.

Laissez prendre une heure ou deux au congélateur. Pendant ce temps broyer finement les sablés et la poudre de noisette (ou d'amande) à l'aide d'un robot à lame, ajouter le beurre fondu et mélanger.

Répartir le mélange biscuits-beurre sur le dessus des cheesecakes. Tasser un peu et laisser prendre deux heures de plus au congélateur.

Démouler et laisser à température ambiante environ 30 minutes avant de servir.

20 June 2014

Shortbreads sans gluten

Sans gluten, je veux bien...
Mais sans goût, pas question !


Sablés sans gluten - Shortbreads sans gluten


Pour 30 sablés vraiment bons
150 g de beurre mou
120 g de farine de maïs
120 g de farine de riz
120 g de poudre d'amande
120 g de sucre glace
1 jaune d’œuf
1 ou 2 cuillerées à soupe d'eau
+ sucre roux pour saupoudrer

Dans un grand saladier, tamiser les farines de maïs et de riz, la poudre d'amande et le sucre glace. Ajouter le beurre mou découpé en cubes et sabler la pâte en la travaillant à la main.

Ajouter le jaune d’œuf et si nécessaire 1 ou 2 cuillerées à soupe d'eau. La pâte ne doit pas être trop friable. Former une "boule aplatie" et réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes au moins.

Préchauffer le four à 160°C - chaleur ventilée.

Cette pâte sans gluten n'est pas facile à travailler. Il va donc falloir l'abaisser (à 5mm d'épaisseur) en plusieurs fois. Partager la boule de pâte en quatre. Étaler le premier morceau au rouleau à pâtisserie entre 2 feuilles de papier sulfurisé puis découper les sablés à l'aide d'un emporte-pièce de 5cm de diamètre. Les déposer délicatement sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Procéder de même avec le reste de pâte.

Saupoudrer les biscuits de sucre roux et enfourner pour 12 à 15 minutes. Bien surveiller la cuisson. Le bord des biscuits doit avoir pris une jolie couleur dorée.

A la fois fondants et croustillants, ces "vrais-faux shortbreads" sont PAR-FAITS !!!

05 June 2014

Brioches danoises à la cannelle - Kanelsnurrer

Ça, c'est MA brioche du moment.
Je sais, ça a l'air un peu technique... mais en fait pas du tout.
Trop forts ces danois !


Brioches danoises à la cannelle - Brioches scandinaves - Kanelsnurrer


Pour 9 brioches

La pâte à brioche
90 ml de lait légèrement tiédi
1 œuf
30 g de beurre fondu
2 pincées de sel
40 g de sucre
240 g de farine T65
1 sachet de levure de boulanger instantanée Francine®

La garniture
40 g de beurre fondu
100 g de sucre roux
4 c. à c. de cannelle
+ 1 jaune d’œuf mélangé à 2 ou 3 cuillerées à soupe d'eau pour dorer les brioches

Dans le bol d'un robot pétrin (ou dans la cuve d'une machine à pain), verser le lait tiédi, le beurre fondu, le sel, le sucre, la farine, la levure et l’œuf. Pétrir à vitesse moyenne pendant 15 minutes. La pâte, lisse et souple, doit se décoller sans difficulté des bords de la cuve.

Ôter la cuve du robot, la couvrir d'un linge et laisser lever la pâte pendant une heure au moins dans un endroit chaud (au-dessus d'un four ou près d'un radiateur).

Lorsque la pâte a doublé de volume, l'étaler sur un plan de travail légèrement fariné et lui donner la forme d'un rectangle de 40 x 30 cm.



 
Badigeonner de beurre fondu toute la surface de la pâte puis saupoudrer de sucre et de cannelle. Plier la pâte en 3 afin d'obtenir 3 épaisseurs.

Étaler la pâte encore une fois et lui donner la forme d'un rectangle de 40 x 30 cm que vous découperez en 9 bandes.

Torsadez chaque bande de pâte.

Enrouler chaque torsade 2 fois autour de votre pouce avant de la déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Les 2 extrémités doivent être dissimulées sous la brioche.

Laisser lever les brioches pendant 1h30 dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air. Elles doivent presque doubler de volume.

Préchauffer le four à 180°C, chaleur ventilée.

Dorer les brioches à l’œuf et les faire cuire pendant 12 à 15 minutes en les protégeant avec une feuille d'aluminium à mi-cuisson
si nécessaire. Pour rester moelleuses, les brioches doivent cuire et dorer sans excès.

19 May 2014

Petit café entre amies : les fondants choco-framboise

Samedi aprèm. Les copines appellent pour dire que c'était pas prévu mais qu'elles vont passer.
Ben oui, venez, j'ai un café de compèt... et des gâteaux au chocolat !


Fondants chocolat framboise


Pour 8 à 10 petits gâteaux
4 œufs  
220 g de sucre  
200 g de très bon chocolat noir à 52% de cacao
50 g de beurre  
50 g de farine 
+  1 petite barquette de belles framboises
 
Préchauffer le four à 160°C - chaleur tournante
 
Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie (ou au four à micro-ondes, puissance mini). Mélanger rapidement au fouet les œufs et le sucre. Ajouter la farine tamisée, et le chocolat fondu.
Verser 2 centimètres de pâte dans des ramequins en verre beurrés (plutôt larges et bas donc...) ou dans des caissettes à tartelettes (vous devrez alors utiliser des empreintes en silicone  pour les maintenir).
Répartir 3 ou 4 framboises sur chaque gâteau puis les enfoncer légèrement.
Faire cuire pendant 12 à 15 minutes en surveillant. La pâte va gonfler et se craqueler (signe que c'est presque prêt). L'intérieur doit rester mi-cuit : on peut le voir grâce aux craquelures justement.


Sortir du four même si les gâteaux ont l'air d'être un peu mous (pas trop quand même). Ils vont durcir en refroidissant.

18 April 2014

Petits beurre

Voilà bien un biscuit au parfum suranné qui me rappellera toujours les cours de récré. J'en emportais toujours dans la poche de mon cartable, bien enveloppés dans du papier argenté.

Petits beurre - Biscuits au beurre

Pour 35 Petits beurre
240 g de farine
120 g de sucre glace
50 g de poudre d'amande

125 g de beurre coupé en petits morceaux
1 œuf
1 ou 2 c à s d'eau (seulement si nécessaire
)
1 emporte-pièce à "Petits beurre" de la marque Ibili*
Mettre la farine, le sucre, la poudre d'amande et le beurre dans le bol d'un robot. Mixer jusqu'à ce que le mélange soit sableux. Ajouter l'œuf et éventuellement l'eau. Mixer de nouveau jusqu'à ce que la pâte forme une boule que vous réserverez au frais pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte à 5 mm d'épaisseur et découper les petits-beurre à l'aide d'un emporte-pièce ou d'une roulette à pâtisserie. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire pendant 10 minutes. Ils sont prêts dès qu'ils commencent à dorer sur les côtés.

* Ceci n'est pas une pub.

17 March 2014

Gâteau fondant chocolat-noisettes sans gluten


Vraiment fondant dedans... c'est MON meilleur gâteau au chocolat du moment !!!
En plus, il reste au top pendant 2 ou 3 jours.
Pratique pour faire son dessert la veille du D.day.


Gâteau fondant chocolat noisette sans gluten

Pour un moule de 20 cm
200 g de chocolat noir à 52% de cacao
100 g de beurre
200 g de sucre en poudre
1 œuf entier
3 œufs, blancs et jaunes séparés
50 g de poudre de noisette

Préchauffer le four à 150°C, chaleur ventilée. Beurrer un moule à manqué à charnière avant de l'entreposer au réfrigérateur.

Faire fondre au micro-ondes (programme décongélation) le chocolat et le beurre coupé en petits morceaux. Mélanger avec une spatule afin d'homogénéiser l'ensemble.

Fouetter pendant 5 minutes au batteur électrique un œuf entier et 3 jaunes avec le sucre. Le mélange va blanchir et s'aérer.

Battre les 3 blancs restant en neige ferme.

Verser le mélange œuf-sucre dans le chocolat fondu. Ajouter la poudre de noisette. Bien lisser le tout avant d'incorporer délicatement les blancs en neige en 3 fois.

Verser la pâte dans le moule et faire cuire pendant 20 à 25 minutes à 150°C. L'intérieur du gâteau ne doit pas être complètement cuit, il se solidifiera en refroidissant.

Laisser complètement refroidir avant de démouler.

14 February 2014

Beurre d'érable

Pas d'affolement. Pas de beurre dans ce beurre-là...


Beurre d'érable

Pour un petit pot
250 ml de sirop d’érable
30 ml de sirop de riz (dans les épiceries bio) ou de sirop de glucose ou de miel doux (mais il parfumera un peu le sirop d'érable)
1 thermomètre de cuisson

Dans une casserole, mélangez le sirop d’érable et le sirop de riz. Portez le mélange à ébullition et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la température atteigne 111°C. Cela prendra une quinzaine de minutes.
Une fois la température atteinte, mettez la casserole dans un saladier remplie d’eau froide pour faire refroidir le mélange. Attention aux éclaboussures. Il ne doit pas y avoir d'eau dans la casserole.
Quand la température est retombée à 20°C, fouettez avec un batteur électrique pendant 3 minutes. Le sirop va blanchir et devenir crémeux. Versez le dans un pot à confiture et réserver au frigo pendant 2 heures.
Vous pouvez vous en servir pour tartiner du pain, des crêpes, des pancakes, pour sucrer des yaourts...

03 February 2014

Rose bonbon - Guimauves

Rouge cerise, jaune citron, vert amande et rose bonbon !!!


Guimauves maison


Pour un moule carré de 25 x 25 x 4 cm
70
g de blancs d’œufs à température ambiante (environ 2 blancs)
20
g de gélatine (10 feuilles de 2 g)
530
g de sucre
15
cl d'eau
1
c à s de sirop de glucose (de miel doux liquide)1 c à s d'extrait naturel de vanille
colorant rouge ou autre, selon la couleur souhaitée (facultatif)
un peu de sucre glace tamisé

Huiler le moule et le chemiser de papier sulfurisé (soigner particulièrement les angles). Huiler le papier sulfurisé et réserver.

Verser le colorant dans les blancs d’œufs et les monter en neige. Lorsque la masse commence à devenir ferme, ajouter 30
g de sucre tout en continuant à battre.

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un peu d'eau froide pendant 1à minutes afin de les réhydrater.

Dans une casserole, préparer un sirop avec le sucre restant (500
g), le sirop de glucose et 15 cl d'eau. Faire cuire jusqu'à 110°C (si vous n'avez pas de thermomètre, pas de panique, on peut très bien s'en passer... je n'ai pas attendu d'en avoir un pour faire des guimauves. Il suffit de faire cuire le sirop pendant 5 à 6 minutes à partir de l'ébullition. Il s'épaissit mais reste transparent et constellé de grosses bulles. Retirer la casserole du feu et ajouter la vanille.

Essorer la gélatine avant de la faire fondre au bain-marie.

Tout en les fouettant au batteur électrique, verser très progressivement le sirop de sucre encore brûlant sur les blancs d’œufs puis la gélatine fondue. Continuer à battre jusqu'à ce que l'ensemble tiédisse.

Verser la guimauve dans le moule chemisé, saupoudrer de sucre glace (à l'aide d'une passoire fine) et attendre patiemment 24 heures avant de démouler. Passer la lame d'un couteau entre le moule et le papier entourant la guimauve. Retourner le moule sur votre plan de travail protégé par une feuille de papier sulfurisé. Le démoulage ne devrait offrir aucune résistance. Retirer délicatement le papier et saupoudrer le tout de sucre glace. Pour le découpage, le plus simple et le plus efficace est d'utiliser de longs ciseaux. Détailler en bandes ou en cubes et saupoudrer une dernière fois de sucre glace.

Voilà, c'est prêt... jamais vous n'aurez mangé de guimauves aussi fondantes et moelleuses !

23 December 2013

London Christmas - Mince pies

Ma recette de Noël préférée*...

Christmas time is coming. Alors on s'active, on s'organise... car passer Noël sans Mince Pies c'est tout simplement pas possible. Aussi grave que d'oublier de décorer son sapin !
Si l'on en croit nos amis d'Outre-Manche (et ces gens-là savent ce qu'ils font !), manger une de ces tartelettes épicées chaque jour, de Noël jusqu'à la veille de l'Épiphanie, est le plus efficace des porte-bonheur.
Ce sont les fameux Twelve days of Christmas, durée du périple des Rois-mages venus d'Orient pour adorer Jésus à Bethlehem après l'annonce de sa naissance.
Et c'est bien l'étoile du Berger, qui les a guidés jusqu'au divin enfant, que l'on retrouve symbolisée sur le couvercle des Mince pies.

Mince pies


The Mincemeat (pour 2 pots de 0,4 l)
1 citron bio (zeste & jus)
1 orange bio (zeste & jus)
1 belle pomme coupée en petits cubes
100 g d'écorce d'orange confite coupée en dés
100 g de canneberges (seulement si vous en trouvez)
100 g d'amandes mondées, grossièrement concassées
100 g de raisins du Chili (ils sont très gros, très moelleux et acidulés)
100 g de beaux raisins blonds
100 g de vergeoise blonde
2 c à c (2 tsp) de Mélange pour pain d'épices Espig (cannelle, anis vert, gingembre, muscade, girofle)
1 c à c (1 tsp) de cannelle
3 pincées de noix de muscade râpée

+ 50 g de beurre fondu (ou 50 g de graisse de rognon de bœuf finement détaillée pour la V.O. 100% U.K.)
+ 3 c à s (3 Tbsp) de bon Whisky
+ sucre glace pour la déco

La pâte sucrée (pour 12 Mince pies)
150 g de beurre mou 

100 g de sucre glace
1 œuf battu
250 g de farine


Commencez votre Mincemeat la veille afin que les ingrédients aient le temps de développer et de mêler leurs parfums. Mettre tous les ingrédients dans un grand saladier (à l'exception du beurre et du Whisky) et mélanger régulièrement. Recouvrir d'un linge et entreposer dans un endroit frais jusqu'au lendemain.

Le jour J (ou D day), ajouter le beurre fondu et transvaser dans une terrine assez profonde.

Préchauffer le four à 120°C.

Faire cuire pendant 1 heure 30 à chaleur ventilée. Lorsque le Mincemeat est cuit, le sortir du four et ajouter le Whisky. Maintenant, il ne reste plus qu'à le mettre en pot. Ouf, c'est fait !

Préparer la pâte à l'aide d'un robot. Mélanger le beurre et le sucre. Ajouter l'œuf, puis la farine. Former une boule et réserver pendant une demi-heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 160°C.

Abaisser la pâte à 4 mm d'épaisseur et découper 12 cercles de pâte (ben oui, The twelve days, vous vous souvenez ?) à l'aide d'un emporte-pièce. Déposer chaque cercle de pâte dans un moule à tartelettes bien beurré. Garnir de Mincemeat refroidi. Découper 12 étoiles (avec un emporte-pièce) dans les chutes de pâte et en décorer les tartelettes.

Faire cuire pendant 12 à 15 minutes, jusqu'à ce que les Mince pies aient pris une jolie couleur dorée. Laisser refroidir pendant quelques minutes avant de démouler et saupoudrer généreusement de sucre glace...

Let it snow ! Let it snow ! Let it snow !


Elles ont l'air toutes simples ces tartelettes. Mais ce sont des trésors : une pâte sucrée parfaite qui cache des fruits fondants et épicés. Inoubliable.

27 November 2013

"No bake" cheesecakes 2.0

Toujours pas de cuisson* et un démoulage "risque zéro"... aujourd'hui sera un jour "YES TO CHEESECAKES".




Pour un cheesecake de 8 à 10 parts
300 g de fromage Philadelphia (moins salé que le Saint-Moret)
300 g de crème fleurette Elle & Vire (qui a une très bonne tenue). Elle doit être très froide.
60 g de sucre glace (ou un peu plus selon le goût)
le jus et le zeste finement râpé d'un petit citron bio
150 g de Shortbreads Highlanders** de chez Walkers (Monoprix, rayon épicerie anglaise des grands magasins)
20 g de beurre fondu
250 g de framboises fraiches
+ 1 cercle à vacherin de 14 x 6 cm (plus grand c'est possible mais le gâteau sera moins haut)
Beurrer l'intérieur du cercle à vacherin et l'entreposer au frigo. Le beurre doit se figer. Découper un morceau de papier cuisson de la taille du cercle. Il servira de base au cheesecake. 
Broyer finement les Shortbreads à l'aide d'un robot à lame, ajouter le beurre fondu et mélanger. Répartir au fond du cercle préalablement posé sur le papier cuisson. Tasser (pas trop quand même) avec le dos d'une cuillère. Remettre au frais pendant la préparation de la crème.
Dans un bol à pâtisserie (pas trop large) mélanger le fromage Philadelphia, le sucre glace, le zeste et le jus de citron. Battre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange monte et s'aère. La crème va d'abord devenir liquide ; elle va ensuite monter comme de la chantilly (en plus compacte). Cela prend 6 à 7 minutes. Réserver au frais. Dans un deuxième bol, monter la crème fleurette jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme. A l'aide d'une cuillère à soupe, ajouter la chantilly à la crème en 3 fois. Battre une dernière fois pendant quelques secondes afin homogénéiser l'ensemble.
Dresser dans le cercle en essayant de ne pas faire de bulles. Réserver au frais pendant deux heures au moins. A partir de ce moment, le cheesecake sera facile à démouler et à découper. Il aura une tenue parfaite.
Recouvrir le gâteau de framboises et réserver au frais jusqu'au moment de servir.

TIPS OF THE DAY :
. Pour un démoulage sans stress : utiliser un sèche-cheveux pour réchauffer le cercle pendant quelques secondes (pas plus !!!). Il glissera tout seul.
. Monter le gâteau directement sur le plat de service. Cela évitera toute manipulation hasardeuse de dernière minute.
. Si vous faites ce cheesecake à l'avance (pour le lendemain par ex.), démoulez-le tout de même au bout de 2 ou 3 heures. Sinon, la crème pourrait accrocher au cercle et être moins lisse.


Ce cheesecake se conserve très bien et reste très beau pendant 2 jours au réfrigérateur.



* ... pas de gélatine non plus.
** Les Shortbreads Highlanders sont parfaits. Pas besoin d'ajouter de sucre. Le fond des cheesecakes ne se détrempera pas et gardera une texture légèrement croquante.

25 October 2013

"No bake" cheesecakes

Des cheesecakes sans cuisson et sans démoulage* ?
Ben, c'est facile alors...



Pour 8 à 10 petits cheesecakes
300 g de fromage Philadelphia (moins salé que le Saint-Moret)
300 g de crème fleurette Elle & Vire (qui a une très bonne tenue). Elle doit être très froide.
60 g de sucre glace (ou un peu plus selon le goût)
le jus et le zeste finement râpé d'un petit citron bio
150 g de Shortbreads Highlanders** de chez Walkers (Monoprix, rayon épicerie anglaise des grands magasins)
8 à 10 caissettes ou verres bistro Duralex ou petits ramequins

Broyer finement les Shortbreads à l'aide d'un robot à lame et répartir la poudre obtenue au fond des caissettes. Tasser avec le dos d'une petite cuillère.

Dans un bol à pâtisserie (pas trop large) mélanger le fromage Philadelphia, le sucre glace, le zeste et le jus de citron. Battre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange monte et s'aère. La crème va d'abord devenir liquide ; elle va ensuite monter comme de la chantilly (en plus compacte). Cela prend 6 à 7 minutes. Réserver au frais.

Dans un deuxième bol, monter la crème fleurette jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme.

A l'aide d'une cuillère à soupe, ajouter la chantilly à la crème en 3 fois. Battre une dernière fois pendant quelques secondes afin homogénéiser l'ensemble.

Dresser dans les caissettes*** avec une poche à douille cannelée. Réserver au frais pendant deux heures au moins.

Ces cheesecakes se conservent très bien pendant 2 jours au réfrigérateur.

* ... sans gélatine non plus !

** Les Shortbreads Highlanders sont parfaits. Pas besoin d'ajouter de beurre ou de sucre. Le fond des cheesecakes ne se détrempera pas et gardera une texture légèrement croquante.

*** Si vous préférez dresser les cheesecakes dans des ramequins, n'utilisez pas de poche à douille. Il suffit de remplir les ramequins à ras bord et lisser la surface avec une spatule ou la lame d'un couteau plat.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...